Tales of Algasiaë

Les plus grandes aventures sont celles que l'on partagent


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Armes diverses

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Armes diverses le Mar 24 Juin - 20:37

Arbagon Naïmphras


Dragonnier
Administrateur

Autres

Serpe : Cette serpe ressemble à celle dont on se sert pour couper les branchages, mais sa lame renforcée en fait une arme de guerre très convenable. Elle est très appréciée des druides et de tous ceux qui aiment les armes pouvant passer inaperçues. À cause de sa forme, une serpe permet également de tenter de déséquilibrer un adversaire. Si la personne manque sa tentative, il peut lâcher son arme pour éviter que la manœuvre se retourne contre lui


Bâton : C’est l’arme de prédilection des voyageurs, paysans, marchands et magiciens. Le bâton est une arme double. Il est possible de s’en servir comme si l’on se battait avec deux armes avec deux armes, mais dans ce cas, le personnage est moins efficace. Une personne maniant cette arme à une main ne peut pas s’en servir comme une arme double, elle doit choisir une l’une des deux têtes et s’y tenir. One peut l’utiliser en frappant d’une seule des deux extrémités, ce qui permet de mettre à profit la moindre faille dans la défense adverse. Le bâton peut être utilisé par un moine dans son combat avec les arts martiaux.


Lajatang : Le lajatang est un bâton avec une lame en forme de croissant à chaque extrémité. Le lajatang est une arme double. Il est possible de s’en servir comme si l’on se battait avec deux armes avec deux armes, mais dans ce cas, le personnage est moins efficace. Une personne maniant cette arme à une main ne peut pas s’en servir comme une arme double, elle doit choisir une l’une des deux têtes et s’y tenir. Cette arme est très appréciée par les moines, qui peuvent utiliser leurs techniques martiales avec elle.


Attrapeur d’homme : Les gardes de villes ou leur personnes qui veulent seulement capturer leur adversaire utilise l’attrapeur d’homme. Une personne peut agripper une créature de la taille d’un humain ou légèrement différente et se, sans permettre aux personnes environnantes de l’attaquer pendant la capture de la cible. Elle peut être amélioré par enchantement magique, comme n’importe quelle autres armes. Quand une cible est prise dans l’étau de cette arme, elle ne peut attaque, à moins d’avoir une arme ou une portée assez grande et la possibilité. En plus de cela, il peux être utiliser pour maintenir un adversaire au sol, à condition d’avoir la force pour.


Kama : Le kama est une arme de moine, ou qui a été enseigné par un moine, et qui lui permet d’utiliser ses maîtrises martiales dans un combat. À cause de sa forme, un kama permet également de tenter de déséquilibrer un adversaire. Si la personne manque sa tentative, il peut lâcher son arme pour éviter que la manœuvre se retourne contre lui


Faux : Cette arme ressemble à l’outil pour faucher le blé, mais son équilibre montre bien qu’elle a été conçue pour le combat. La forme de sa lame permet de causer des coups terribles avec la pointe, et son tranchant est particulièrement acéré. À cause de sa forme, une faux permet également de tenter de déséquilibrer un adversaire. Si la personne manque sa tentative, il peut lâcher son arme pour éviter que la manœuvre se retourne contre lui.


Nunchaku : Le nunchaku est une arme de moine, ou dont l’enseignement vient d’un moine, ce qui lui permet d’utiliser ses maîtrises maritales dans un combat. Le nunchaku facilite les tentatives de désarmement et pour éviter d’être désarmer.


Fouet : Le fouet inflige des dégâts non-létaux (qui ne peuvent pas tuer). Il ne peut pas toucher une personne ayant un armure ou un bouclier et ne fait aucun dommage aux créatures à la peau plus dure que les humains. Le fouet est une arme à allonge permettant d’attaquer à 4,5 mètres et contrairement aux autres armes de ce type, les adversaires plus près.

Attaquer avec un fouet permet à l’adversaire d’attaquer pendant l’attaque, car le mouvement pour fouetter une personne est long.

Le fouet pouvant s’enrouler autour de la jambe de la cible, il est possible de l’utiliser pour faire perdre pieds à une autre personne. Si la personne échoue sa tentative, elle peut lâcher son arme pour éviter de perdre l’équilibre à son tour. Le fouet facilite les tentatives de désarmement et pour éviter d’être désarmer.


Chaîne cloutée : La chaîne cloutée est une arme à allonge qui permet d’attaquer des adversaires distants de trois mètres. De plus, contrairement aux autres armes de ce type, on peut l’utiliser pour attaquer un adversaire adjacent. La chaîne pouvant s’enrouler autour de la jambe de la cible, il est possible de l’utiliser pour faire perdre pieds à une autre personne. Si la personne échoue sa tentative, elle peut lâcher son arme pour éviter de perdre l’équilibre à son tour. Le chaîne cloutée facilite les tentatives de désarmement et pour éviter d’être désarmer.


Boomerang : Le boomerang est un bout de bois courbé qui revient à celui qui l’a lancé s’il manque sa cible. Attraper le boomerang à son retour n’est pas chose simple et demande une bonne dextérité. Si la personne ne le rattrape pas, le boomerang tombe dans l’environnement adjacent de la personne. La distance peut être plus grande si la personne n’est pas formée au maniement de ce dernier. C’est aussi une arme à dommages non létaux (qui ne peut pas causer la mort)


Fronde : La fronde utilise des billes en plomb, ce qui les rend bien plus lourdes que des pierres de même taille. Elle ne tire pas aussi loin que l’arbalète et n’est pas aussi puissante que l’arc, mais elle ne coûte rien et une lanière suffit pour s’en créer une. Les druides l’affectionnent tout particulièrement. La force renforce les dommages de cette arme, comme si elle était une arme de jet. On peut utiliser une fronde à une main, mais la recharger demande deux mains et est une action complexe qui permet aux adversaires adjacents d’attaquer.

Il est également possible de lancer des pierres ordinaires avec une fronde, mais ces projectiles sont moins denses et moins profilés que les billes, ce qui réduit leurs dégâts et leur précision de tir.


Bolas : Les bolas sont constitués de deux ou trois lourdes boule de bois reliées entre elles par de la corde. Puisque les bolas peuvent s’enrouler autour d’une jambe (ou d’un autre membre) de la cible, il est possible les utiliser pour faire perdre l’équilibre à l’adversaire à distance. Même si la personne échoue sa tentative, la manœuvre ne peut pas se retourner contre lui comme avec les armes. C’est une arme à dégât non létal (qui ne peut pas causer la mort).


Bolas barbelé : Les bolas barbelé sont comme les bolas ordinaire, hormis le fait qu’il on des balles barbelés et cause des dégâts létaux (qui peuvent causer la mort). Puisque les bolas peuvent s’enrouler autour d’une jambe (ou d’un autre membre) de la cible, il est possible les utiliser pour faire perdre l’équilibre à l’adversaire à distance. Même si la personne échoue sa tentative, la manœuvre ne peut pas se retourner contre lui comme avec les armes. Pour tout ce qui est du reste, les bolas barbelés sont considéré comme s’ils étaient des bolas normaux.


Filet : Le filet de guerre est garni de barbillons et d’une corde permettant de ramener la proie à soi. On l’utilise pour enchevêtrer l’adversaire.

Pour utiliser un filet, on doit le lancer sur la cible et réussir à l’attraper solidement, la portée maximale étant de trois mètres. En cas de réussite, la cible est enchevêtrée, ce qui a pour effet suivant : Attaque plus facile à esquiver, dextérité réduite, déplacement couper de moitié, impossibilité de charger ou courir. En plus de cela, si la personne qui à lancer le filet tient bien la corde et à assez de force pour garder la victime en contrôle, la victime ne peut que se déplacer dans le périmètre imposer par la longueur de la corde (3 mètres). Si la personne prise dans la filet tente de lancer un sort, elle doit réussir à ce concentrer assez.

La victime peut se libérer en réussissant une tentative d’évasion. Le filet étant plutôt résistant, la victime peux quand même le déchirer avec force assez bonne. Dans les deux cas, cela représente une action complexe.

Un filet permet d’enchevêtrer des personnes plus petite ou un petit peu plus grande que la taille de ce dernier.

Le filet doit d’abord être replié avant de pouvoir être jeté efficacement. À la première utilisation au cours d’un combat, le personnage n’a aucun problème et le lance normalement. Par la suite, si le personnage ramène le filet à lui pour le lancer de nouveau, il le fait plus difficilement et avec moins d’efficacité. Il faut 12 secondes pour une personne former à son maniement à le replier et 24 secondes pour une personne qui ne l’ait pas.


Shuriken : Le shuriken est une arme généralement utiliser par les moines et les voleurs, les moines pouvant utiliser leurs techniques martiale avec ces armes. Un shuriken ne peut pas servir au corps à corps.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum